(438) 968-1901


Lundi: 9h - 13h30, 16h30 - 20h
Mardi: Fermé
Mercredi: 13h - 20h
Jeudi: 9h - 13h30, 16h30 - 20h
Vendredi: Fermé
Samedi: 8h30 - 12h30

8 études « choc » parues en 2014

La recherche scientifique est en pleine effervescence dans le domaine de la chiropratique. Chaque année, des centaines d’équipes de chercheurs à travers le monde étudient les bénéfices et l’efficacité des soins chiropratiques. Ils aident ainsi la communauté scientifique à comprendre comment et pourquoi la chiropratique aide des millions de personnes à retrouver la santé et à améliorer leur qualité de vie. Voici les conclusions tirées de huit études scientifiques en 2014.

1. Les ajustements chiropratiques augmentent les taux d’antioxydants
Cette étude a démontré que des gens souffrant de douleurs au dos ou de cou ont vu leur taux d’antioxydants dans le sang grimper à la suite d’ajustements chiropratiques. On ignore encore le mécanisme d’action décrivant ce changement physiologique, mais cette découverte souligne l’impact de l’ajustement chiropratique sur la santé globale.

2. Les soins chiropratiques aident les aînés à rester mobiles et actifs
Cette étude a comparé les patients couverts par Medicare (système d’assurance-santé public aux États-Unis) qui recevaient des soins chiropratiques à ceux qui n’en recevaient pas. Les résultats indiquent que les soins chiropratiques ont un effet « protecteur » et jouent un rôle de prévention contre la détérioration physique.

3. La chiropratique est une pratique sécuritaire et efficace lors de la grossesse
D’après cette étude, 85 % des femmes enceintes suivies ont indiqué un soulagement de leurs maux de dos à la suite d’ajustements chiropratiques.

4. La chiropratique aide à diminuer les symptômes reliés aux hernies discales
Dans le cadre de cette étude, 148 patients souffrant d’hernies discales ont reçu des ajustements chiropratiques. Parmi ceux-ci, 88 % ont signalé un soulagement de la douleur jusqu’à six mois suivant la fin des soins.

5. Les manipulations vertébrales modifient la sensation de douleur et les hormones du stress
Des chercheurs espagnols ont étudié le taux de sérum sanguin de trente sujets avant et après des ajustements à la colonne vertébrale et ont comparé les résultats à ceux de gens n’ayant reçu aucun ajustement. Ils ont découvert que les ajustements avaient eu un effet sur les neuropeptides liés à la douleur et au stress.

6. La chiropratique coûte moins cher que les soins médicaux
Les auteurs de cette analyse en sont venus à la conclusion que les soins chiropratiques ont un « avantage économique » par rapport aux soins médicaux pour la prise en charge des douleurs musculo-squelettiques.

7. La chiropratique se révèle efficace pour aider les patients souffrant de dégénérescence vertébrale
Cette étude, publiée dans Archives of Physical Medicine and Rehabilitation, conclut que les hommes avec une discopathie dégénérative retirent des bénéfices des ajustements chiropratiques.

8. La chiropratique : meilleure option pour les douleurs lombaires aiguës
Une étude dans le journal Spine en est arrivée à la conclusion que les gens aux prises avec d’intenses douleurs au dos ont connu un plus grand soulagement avec des ajustements chiropratiques que des soins médicaux.

 

Références:

1. Kolberg C, Horst A, Moraes MS, et al. Peripheral oxidative stress blood markers in patients with chronic back or neck pain treated with high-velocity, low-amplitude manipulation. Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics 2014;Dec doi: 10.1016/j.jmpt.2014.11.003

2. Weigel PAM, Hockenberry JM, Wolinsky FD. Chiropractic use in the Medicare Population: prevalence, patterns, and associations with 1-year changes in health and satisfaction with care. Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics 2014;37:542-551.

3. Peterson CK, Mühlemann D, Humphreys BK. Outcomes of pregnant patients with low back pain undergoing chiropractic treatment: a prospective cohort study with short term, medium term and 1 year follow-up. Chiropractic and Manual Therapies 2014;22(1):15.

4. Leemann S, Peterson CK, Schmid C, et al. Outcomes of acute and chronic patients with magnetic resonance imaging – confirmed symptomatic lumbar disc herniations receiving high-velocity, low-amplitude, spinal manipulative therapy: a prospective observational cohort study with one-year follow-up. Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics 2014;37(3);155-163.

5. Plaza-Manzano G, Molina F, Lomas-Vega R, et al. Changes in biochemical markers of pain perception and stress response after spinal manipulation. Journal Orthopaedic and Sports Physical Therapy 2014;44(4):231-9.

6. Tsertsvadze A, Clar C, Court R, et al. Cost-effectiveness of manual therapy for the management of musculoskeletal conditions: a systematic review and narrative synthesis of evidence from randomized controlled trials. Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics 2014;37:343-362.

7. Vieira-Pellenz F, Oliva-Pascual-Vaca A, Rodriquez-Blanco C, et al. Short-term effect of spinal manipulation on pain perception, spinal mobility, and full height recovery in male subjects with degenerative disk disease: a randomized controlled trial. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation 2014;95:1613-19.

8. Schneider M, Haas M, Glick R, Stevans J, Landsittel D. A comparison of spinal manipulation methods and usual medical care for acute and sub-acute low back pain: a randomized clinical trial. Spine 2014;Nov 21.

2018-07-25T18:26:44+00:00