(438) 968-1901


Lundi: 9h - 13h30, 16h30 - 20h
Mardi: Fermé
Mercredi: 13h - 20h
Jeudi: 9h - 13h30, 16h30 - 20h
Vendredi: Fermé
Samedi: 8h30 - 12h30

Entrainement : Lequel de ces 5 mythes vous nuit?

5 fausses croyances populaires à propos de l’entrainement

Tout le monde (ou presque!) aimerait intégrer l’entraînement physique dans sa routine, mais il n’est pas toujours évident de savoir comment s’y prendre. Les conseils pullulent – sur les blogs, dans les gyms, entre amis – et ils ne sont pas toujours fondés. Plusieurs idées fausses circulent au sujet de l’exercice et de la perte de poids, ne vous laissez pas avoir!

 

1er mythe – Vous pouvez perdre du poids à un endroit précis de votre corps grâce à des exercices ciblés.

 

Vérité : Un exercice ciblé permet de tonifier le groupe musculaire sollicité, mais ne permet malheureusement pas de brûler de gras à cet endroit précis. Le surplus de gras est une réserve d’énergie stockée et c’est votre corps qui détermine laquelle sera utilisée en premier. Par exemple, les redressements assis renforceront vos abdos, mais ne feront pas nécessaire fondre votre ventre en premier. Aussi, une activité comme la course à pied utilise des réserves de gras dans tout le corps, pas uniquement autour des cuisses. Il est donc important d’intégrer dans votre programme d’entraînement des exercices de musculation afin de graduellement perdre du poids tout en tonifiant votre corps.

 

2e mythe – Vous aurez l’air de Madame Muscles si vous levez des poids (et que vous êtes une femme!).

 

Vérité : Dans le cadre d’un entraînement musculaire, le niveau de testostérone joue un rôle important dans l’augmentation de la masse musculaire. Le taux naturel de testostérone chez la femme est bien inférieur à celui de l’homme, c’est pourquoi elle ne peut se développer physiquement de la même manière. En fait, comme les muscles sont moins volumineux que le gras, les femmes ont plutôt tendance à fondre lorsqu’elles suivent un programme de renforcement musculaire complet. Ainsi, en plus de multiples bénéfices physiques (augmentation du métabolisme, diminution des risques d’ostéoporose, accroissement de la force), l’entraînement musculaire vous permettra d’affiner votre silhouette.

 

3e mythe – Ne vous entraînez que si vous pouvez le faire intensément et longtemps.

 

Vérité : Toute activité, même modérée, fait travailler vos muscles, votre système cardio-vasculaire et permet à vos articulations de bouger. Bref, bouger vous aide à contrer la sédentarité!

 

Si vous ne disposez pas d’un bloc de 30 minutes dans votre journée pour une activité physique, vous pouvez y aller par tranches de 10 minutes. Tout le monde peut se libérer un petit 10 minutes! Il existe une multitude de moyens simples d’être plus actif au quotidien : empruntez les escaliers plutôt que l’ascenseur, sautez à la corde ou faites des exercices de musculation (« push-ups », redressements assis) lors de pauses commerciales à la télé, allez marcher à l’heure du lunch, etc. N’oubliez jamais qu’il vaut mieux bouger un peu que pas du tout!

 

4e mythe – Puisque vous brûlez davantage de gras lors d’un entraînement à faible intensité, restez dans cette zone.

 

Vérité : Le facteur le plus important en ce qui a trait au contrôle du poids, ce n’est pas le pourcentage de gras brûlé, mais le total de calories dépensées au cours de l’activité. Plus vous marchez/pédalez/nagez rapidement, par exemple, plus vous utilisez de calories par minute. Même si vous brûlez moins de gras, votre perte de poids sera plus importante.

 

5e mythe – On n’a rien sans rien!

 

Vérité : L’exercice physique ne devrait pas être souffrant. À haute intensité, vous devriez transpirer et avoir le souffle plus court. Pour évaluer facilement si vous vous entraînez à un bon niveau, retenez que vous ne devriez pas avoir de la difficulté à respirer au point de ne pas pouvoir répondre à une question, mais que vous ne devriez pas être assez confortable pour soutenir une conversation. Il est également important de faire la distinction entre la fatigue musculaire (sensation de brûlure) et la douleur musculaire/articulaire (douleur vive et inconfortable lors du mouvement). Votre corps vous parle lorsque vous avez mal : vous faites quelque chose de la mauvaise manière. Écoutez votre corps. Si ça fait mal, arrêtez et demandez de l’aide!

 

 

L’information relative à l’activité physique abonde, mais tout n’est pas fondé ni fiable. N’hésitez pas à poser des questions aux bonnes personnes. On a défait ici cinq mythes pour vous permettre de rester en santé et loin des blessures, mais ce ne sont pas les seuls… Soyez prudents et avisés et vous atteindrez vos objectifs de mise en forme!

2015-03-18T16:20:57+00:00