(438) 968-1901


Lundi: 9h - 13h30, 16h30 - 20h
Mardi: Fermé
Mercredi: 13h - 20h
Jeudi: 9h - 13h30, 16h30 - 20h
Vendredi: Fermé
Samedi: 8h30 - 12h30

Les secrets de l’homme le plus rapide sur Terre

C’est le 19 août dernier que le grand sprinter Usain Bolt a réussi ce que le monde entier attendait de lui : trois en trois. Tout le monde retenait son souffle et, pourtant, lui était bien confiant; il allait finir sa carrière olympique à 30 ans, en remportant 3 médailles d’or (100 m, 200 m et 4 x 100 m) pour une 3e fois aux Jeux olympiques. L’athlète est ainsi passé de « Lightning Bolt » à « Bolt l’immortel ».

Incroyable! Pour la Jamaïque, Usain Bolt est un véritable héros et, pour le reste du monde, il est l’homme le plus rapide sur Terre. Mais comme vous pouvez vous en douter, son parcours idyllique ne s’est pas fait sans embûches. Dès son jeune âge, il a rencontré son premier défi de santé : une scoliose.

« Lorsque j’étais jeune, la scoliose ne me posait pas encore de problème. Mais en grandissant, ça s’est aggravé. Ma colonne était vraiment courbée. Au début de ma carrière, on n’en connaissait pas beaucoup à ce sujet et ça me gênait grandement parce que je me blessais chaque année. » (1)

Au lieu d’utiliser un corset ou de subir une chirurgie invasive pour corriger l’alignement de sa colonne vertébrale, Usain Bolt a décidé d’avoir recours aux soins chiropratiques. « J’ai travaillé fort au fil des ans. Je me suis blessé, j’ai travaillé encore plus fort et j’ai réussi. » (1) Bolt utilise maintenant la chiropratique non seulement pour se remettre de ses blessures plus rapidement, mais aussi pour améliorer ses performances tout en restant en bonne santé. « Aussi longtemps que je reste en bonne forme, personne ne peut me battre, c’est certain. » (1)

Son chiropraticien, Dr Michael Douglas, travaille avec Bolt depuis de nombreuses années. Il est d’ailleurs le chiropraticien officiel de l’équipe olympique jamaïcaine depuis 1996. (1) Pour ces athlètes de haut niveau, avoir un professionnel de la santé à qui ils peuvent se fier pour maximiser leur performance physique et prévenir le maximum de blessures est capital. Ils peuvent ainsi se concentrer sur leur sport et faire ce qu’ils aiment. « Je peux me concentrer sur ce que je fais. Je sais ce que je dois faire pour être un champion, alors je travaille là-dessus. » (1)

Pour Usain Bolt, la chiropratique a été – et continu d’être – une partie essentielle de son plan d’action pour rester en santé et compétitionner avec succès. (1) Il n’est d’ailleurs pas le seul athlète à utiliser cette stratégie.

KOREA_USAIN_BOLT_077« J’estime qu’au moins 90 % des athlètes les plus performants au monde utilisent la chiropratique régulièrement pour prévenir les blessures et améliorer leurs performances. »

– Sean Atkins, PhD

 

Améliorer les performances… Comment est-ce possible?

Dans une étude(2) récente réalisée par la chercheuse renommée Dre Heidi Haavik et son équipe, il a été démontré que l’ajustement de la colonne vertébrale permet d’augmenter la force musculaire, de réduire la fatigabilité des muscles et même d’améliorer le contrôle du cerveau sur la musculature.

Dans le cadre de cette recherche, Dre Haavik et son équipe ont réussi à avoir un impact incroyable sur la fonction musculaire des participants sans même toucher leurs muscles. Ils y sont arrivés en effectuant des ajustements chiropratiques à la colonne vertébrale même, ce qui a pour effet de stimuler le cerveau et de rétablir l’équilibre du système nerveux. Celui-ci contrôle et coordonne tout dans le corps, dont la fonction musculaire.

Pas besoin d’être Usain Bolt pour bénéficier de la chiropratique!

Que vous soyez un athlète de haut niveau ou que vous commenciez l’entraînement physique, imaginez à quoi pourraient ressembler vos propres performances sportives si votre système nerveux et votre colonne vertébrale étaient en équilibre. Vous en seriez étonné!

 

Références:

  1. Extraits traduits et adaptés d’un article de Dr Aaron Martin : How Chiropractic Care Has Helped Me: Introducing Usain Bolt. Disponible au http://patch.com/iowa/ankeny/how-chiropractic-care-has-helped-me-introducing-usain-bolt
  2. Heidi Haavik et coll. Changes in H-reflex and V-waves following spinal manipulation. Experimental Brain Research, April 2015 (Volume 233)Issue 4, pp 1165-1173

 

2016-08-25T07:46:00+00:00